Choisir la meilleure assurance maladie obligatoire

Depuis 1994 l’affiliation à l’Assurance Maladie est une obligation pour tous les résidents en Suisse, elle est organisée par la Loi fédérale sur l’Assurance Maladie, plus connue sous le nom de LaMal. Il ne s’agit pas d’une caisse gérée par l’État : l’affiliation est possible auprès d’une dizaine de caisses privées d’assurances différentes, qui toutes assurent les mêmes prestations.

En revanche, les primes, elles, varient d’une caisse maladie à une autre, d’où l’importance de solliciter les conseils d’un professionnel afin de bénéficier des meilleurs tarifs.


Quelle est l’étendue de l’obligation d’assurance mentionnée dans la loi suisse ?

Les assureurs affiliés à l’Assurance Maladie couvrant obligatoirement tous les résidents en Suisse remboursent les prestations de soins détaillées aux articles 25 à 31 de la loi LAMal, c’est-à-dire essentiellement :

  • Les prestations de soins, traitements et examens faisant suite au diagnostic d’une maladie
  • Les prestations de soins et frais consécutifs à une hospitalisation
  • Les prestations de soins et frais de maternité
  • Les prestations de soins et frais en cas d’accident

Pour bénéficier de cette protection le droit suisse laisse aux assurés la possibilité de choisir la caisse maladie auprès de laquelle s’assurer, et le droit de pouvoir en changer chaque année. L’assureur exigera des assurés, suivant leur situation, le paiement de trois prestations :

  • La prime mensuelle. Elle est variable d’un canton à l’autre, et surtout, d’une caisse d’assurance à l’autre. Elle tient compte de l’âge de la personne assurée, et peut être diminuée en fonction du montant de la franchise choisie. Toutes les primes augmentent chaque année d’environ 1.9%.
  • La franchise. C’est le montant que les assurés choisissent de payer au titre de la participation aux frais des soins médicaux : pouvant atteindre 2500 francs suisses par année, elle est négociable avec l’organisme assureur.
  • La quote-part. Une fois la franchise atteinte, les assurés ne paient plus que 10% des frais médicaux, le reste est entièrement pris en charge par l’assureur. La quote-part est plafonnée : 700 francs suisses par adulte et par an, et 350 francs suisses par enfant.

Les moyens de faire baisser le montant des primes mensuelles d’assurance existent : engagement auprès d’un médecin référent, ou négociation d’une franchise auprès de l’assureur par exemple. Certaines caisses maladie proposent des prestations avantageuses, comme le tiers-payant : encore faut-il s’y retrouver parmi toutes les offres !

Important à savoir

Important à savoir

En Suisse les assurés peuvent exercer leur droit à résilier leur assurance maladie avant le 30 novembre de chaque année, et faire le choix d’une autre caisse d’assurance. Ne laissez pas passer cette chance de bénéficier d’une meilleure prime, et prenez conseil auprès d’un professionnel de l’assurance maladie.

AssurSuisse se charge de réaliser et suivre les dossiers d’assurance maladie obligatoire auprès de la LAMal : constitution d’un nouveau dossier ou changement de caisse maladie, plus de soucis de gestion de la paperasse, nous nous occupons de tout ! Contactez-nous pour obtenir une réduction de vos primes avec l’esprit libre, tout en étant bien protégé. De plus le conseil AssurSuisse permettant un comparatif efficace entre les différentes propositions des caisses d’assurance maladie, vous aurez la capacité d’effectuer le meilleur choix en fonction de votre situation de famille et du canton dans lequel vous travaillez.

Avec AssurSuisse, AGISSEZ pour payer moins cher tout en étant bien assuré !

Les assurances santé complémentaires : primes et prestations variables

Quel que soit l’état dans lequel vous avez choisi votre couverture santé obligatoire, l’assurance maladie prévue par le système fédéral suisse ne couvre pas tous les risques liés à la santé : l’assurance LAMal est lacunaire et rembourse peu ou pas du tout un certain nombre de domaines pourtant essentiels comme l’optique, les transports en ambulances, l’orthodontie ou encore la couverture santé dans un pays étranger. Personne seule ou famille, il est donc indispensable de souscrire une assurance complémentaire afin de bénéficier d’une couverture santé complète et rassurante.

 

Les assurances complémentaires permettent d’avoir accès à des prestations de soins telles que :

  • Chambre privée lors d’une hospitalisation.
  • Remboursements partiels ou complet des médecines alternatives (acupuncture, kinésiologie, sophrologie…etc).
  • Remboursements efficaces des soins orthodontiques des enfants.

Attention cependant à la négociation du contrat de départ de l’assurance complémentaire : les cotisations et primes sont fonction de l’état de santé des assurés, elles peuvent varier énormément d’une assurance à une autre. Pour diminuer les coûts il est conseillé aux familles de souscrire des assurances dites « prénatales » pour les enfants, et ce, avant même leur naissance : elles assurent ainsi les risques sans obligation de questionnaire de santé, ce qui constitue une sécurité appréciable.

Important à savoir

Important à savoir

La loi sur l’assurance maladie obligatoire LAMal ne prend que très peu en charge les soins liés aux traitements dentaires et à l’orthodontie, tout comme les prestations optiques. Pour vous et vos enfants, mieux vaut étudier attentivement les prestations et coûts des offres présentes sur le marché pour vous garantir une couverture santé optimale sans augmenter le montant de votre prime.

Avec plus de cinquante partenaires en assurance dans toute la Suisse Romande, AssurSuisse vous promet de dénicher dans la jungle des offres disponibles la couverture complémentaire qui sera la plus adaptée à votre situation. Vous éviterez les doublons d’assurance qui vous coûtent cher, et bénéficierez de la prime la plus avantageuse tout en étant protégé de façon optimale.

Avec AssurSuisse, AGISSEZ pour payer moins cher tout en étant bien protégé !