Le système des trois piliers est à la base du système social suisse, défini et garanti par la Constitution fédérale, il organise la prévoyance professionnelle et personnelle ainsi que l’assurance-vieillesse et invalidité.


Trois piliers pour quelle protection ?

Le tableau ci-dessous permet de mieux comprendre l’étendue et le rôle de chaque pilier.

LES TROIS PILIERS DE LA PRÉVOYANCE EN SUISSE
Premier pilier
Prévoyance étatique
Deuxième pilier
Prévoyance professionnelle
Troisième pilier
Prévoyance et constitution de capital privé
Assuré par l’EtatAssuré par l’employeurPrévoyance individuelle
OBLIGATOIREFACULTATIF
AVS Assurance Vieillesse et Survivants
AI Assurance Invalidité
APG Allocation pour Perte de Gain
LPP Loi fédérale sur la Prévoyance Professionnelle
LFLP
OPPC
CC
CO
LFLP
OPP3LCA
pilier 2A obligatoirepilier 2B sur-obligatoirepilier 3A liépilier 3B libre
Objectifs : assurer un minimum vital en cas de retraite, d’incapacité, et suite à un décès.

Financement par répartition, par prélèvements sur les salaires et cotisations des employeurs. Financé aussi par des taxes sur le tabac et l’alcool, et par la TVA.

Objectifs : maintenir le niveau de vie au moment de la retraite, ou après une invalidité. Versement d’une rente en cas de décès. Garantit environ 60% du salaire après la cessation d’activité.

Financement par capitalisation.

Objectifs : compléter et améliorer la capitalisation permise par le deuxième pilier. Permettre l’optimisation fiscale, pour les résidents suisses et pour les étrangers.

Financement par capitalisation.

Le Premier pilier : prévoyance de base et protection minimum

En Suisse l’âge légal de la retraite est fixé à 65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes. Employeurs et salariés cotisent à part égale de façon obligatoire pour financer le système du Premier pilier, pour environ 10% du salaire en francs suisses. Le Premier pilier peut être considéré comme une assurance nationale minimum, versée sous forme de rente au moment de la retraite, en cas d’invalidité ou de décès.

Le Premier pilier est composé de trois assurance distinctes :

  • AVS Assurance Vieillesse et Survivants
  • AI Assurance Invalidité
  • APG Allocation pour Perte de Gain

Dans certains cas des prestations complémentaires peuvent être versées, sur demande et sur étude de votre situation.

Plus de renseignements sur votre Premier pilier peuvent être obtenus auprès des Caisses de Compensation, ou auprès de l’Office Cantonal des Assurances Sociales.

Important à savoir

Important à savoir

Premier, Deuxième et Troisième piliers sont les fondements de la protection sociale en Suisse. Votre conseiller AssurSuisse saura vous guider dans les méandres de possibilités, en étudiant avec vous vos besoins : n’hésitez pas à faire appel à son expertise pour épargner davantage et payer moins cher.

Le Deuxième pilier : prévoyance professionnelle pour maintenir son niveau de vie

Le Deuxième pilier est également une forme de prévoyance obligatoire, qui est cette fois-ci assurée par les employeurs. Elle ne concerne que les salariés dont les revenus sont supérieurs à 21 330 francs suisses par an. Ce deuxième volet doit permettre aux salariés qui prennent leur retraite, sont frappés par une invalidité ou un décès, de percevoir une rente supplémentaire afin de conserver leur niveau de vie. On estime que cette forme de prévoyance associée aux versements du Premier pilier se monte à environ 60% du salaire perçu durant la vie professionnelle.

Comment ça marche : la Loi sur la Prévoyance Professionnelle organise les prélèvements selon un système de capitalisation. Les salariés ne versent pas tous la même somme : de 7% à 27% du salaire brut selon la caisse de cotisation choisie librement par l’employeur. Leur entreprise est tenue de verser la moitié de cette somme. Pour protéger les salariés la loi garantit qu’un changement d’emploi, et donc de caisse de cotisation, ne peut occasionner aucune diminution de cotisation, et donc de revenu.

De leur côté les employés peuvent choisir de percevoir leur épargne professionnelle sous forme de rente, ou sous forme de capital. Si c’est ce dernier choix qui est fait, alors le salarié doit en informer son employeur au moins une année avant son départ effectif à la retraite. En cas de départ anticipé à la retraite, les prestations versées sont diminuées.  Plus d’informations concernant le Deuxième pilier peuvent être obtenues auprès de l’Office Fédéral des Assurances Sociales.

Pour tout connaître des utilisations et du fonctionnement du Deuxième pilier vous pouvez poser vos questions à votre conseiller AssurSuisse. En fonction de votre situation personnelle il vous conseillera les options les plus pertinentes parmi les propositions de plus de cinquante assureurs partenaires.

Avec AssurSuisse, AGISSEZ pour payer moins cher tout en étant bien protégé !

Part facultative de l’assurance, et retrait de son Deuxième pilier

La prévoyance garantie par le Deuxième pilier est majoritairement obligatoire, mais il existe également une part facultative : les salariés qui travaillent à temps partiel, ou pour plusieurs entreprises, et qui gagnent moins de 21 330 francs suisses peuvent s’assurer auprès de la Fondation Institution Supplétive LPP. Des conditions spécifiques sont aussi prévues pour les travailleurs indépendants.

Dans les situations suivantes et à certaines conditions, les salariés peuvent choisir de retirer leur avoir de caisse de pension sous forme de capital :

Projet d’acquisition d’un logement à usage personnel

Lancement d’une activité indépendante

Départ définitif de Suisse

Les conditions pour retirer son avoir de pension sont strictes. En cas de vente du logement par exemple, le versement doit être remboursé. Dans le cas de l’installation en activité indépendante, tous les justificatifs doivent être fournis.

Et en cas de départ définitif de Suisse ce versement ne peut avoir lieu que si le pays de destination n’est pas un pays membre de l’Union Européenne ou de l’Association Européenne de Libre Échange (AELE). Il n’est possible de retirer le montant de son avoir de pension qu’une fois tous les cinq ans, et chaque retrait entraînera une diminution des rentes de vieillesse, invalidité et décès.

Important à savoir

Important à savoir

Chez AssurSuisse nous saurons vous guider en fonction de vos besoins : nous gérons vos différents contrats et nous nous occupons de la conformité de votre protection, au meilleur prix. Alors faites appel à votre conseiller AssurSuisse si vous voulez faire des économies et bénéficier de la prévoyance la plus adaptée.

Troisième pilier et prévoyance individuelle

Le Troisième pilier est un système de prévoyance individuelle basé sur l’épargne volontaire. Suivant l’endroit où il est souscrit il peut être comparé à un système d’assurance-vie. Il permet de compléter les rentes assurées par les Premier et Deuxième piliers pour augmenter son niveau de vie ou se constituer un capital, et peut constituer aussi une forme de placement en vue de bénéficier d’avantages fiscaux.


Deux formes de Troisième pilier : Lié A et Libre B

En Suisse les offres des assurances et des banques comportent quasiment toutes l’ouverture d’un troisième pilier, sous forme de compte prévoyance ou de contrat prévoyance. La condition indispensable est de percevoir un revenu provenant de Suisse, soit revenu salarié, soit revenu issu d’une activité indépendante.

Le tableau ci-dessous permet de comparer les différences entre Troisième pilier Lié, dit pilier A, et Troisième pilier Libre, dit pilier B :

 TROISIÈME PILIER A LIÉTROISIÈME PILIER B LIBRE
Qui peut souscrireTous les actifs résidant en Suisse.Toute personne dans le monde entier.
Les objectifsPrévoyance vieillesse.Peu importe.
Fiscalité

(impôt)

Cotisations déductibles du revenu imposable, et taux d’imposition réduit au moment du versement.Libres d’impôts au moment du versement. Valeurs de rachat imposées en tant que patrimoine. Diffère selon les cantons.
VersementsPlafonnés annuellement.Non plafonnés.
Perception de la primeAu plus tôt 5 années avant l’âge de la retraite, au plus tard 5 années après.N’importe quand.
Retrait anticipé du capital
  • Possible seulement dans certains cas :
  • Financement d’un logement
  • Invalidité nécessitant une rente entière
  • Rachat dans une caisse de pensions
  • Lancement d’une activité indépendante
  • Départ définitif de Suisse
  • Décès
Possible à n’importe quel moment.
Bénéficiaires du contrat ou du compte prévoyanceL’assuré lui-même uniquement, ou en cas de décès : conjoint/enfants/parents/frères et sœurs et héritiers légaux uniquement.Bénéficiaire désigné par l’assuré.

Pourquoi demander conseil avant de souscrire un Troisième pilier ?

Il est possible de souscrire un Troisième pilier dès ses 18 ans, et jusqu’à 5 années après son départ en retraite. Les travailleurs suisses salariés et indépendants, tout comme les travailleurs frontaliers tant qu’ils perçoivent un revenu en Suisse, peuvent ainsi souscrire ce produit de prévoyance. Choisir entre le modèle bancaire (compte prévoyance) ou le modèle de l’assurance (contrat prévoyance) nécessite d’être suffisamment renseigné.

Banque et assurances ne proposent pas les mêmes prestations pour l’ouverture du Troisième pilier, et vous devez savoir que vous avez la possibilité d’en ouvrir plusieurs. De plus, il ne faut pas oublier que le capital épargné est une épargne bloquée, donc accessible seulement à certaines conditions.

Même si son taux est garanti et ses avantages nombreux, attention à ne pas se priver de possibilités futures en ne calculant pas au plus juste les placements les plus fructueux.

Pour recevoir les meilleurs avis de professionnels n’hésitez pas à solliciter un rendez-vous auprès d’un conseiller AssurSuisse : il vous proposera des produits en rapport avec votre situation, et vous permettra de comparer les offres de prévoyance issues de plusieurs assurances. Tous les conseillers AssurSuisse sont agréés et enregistrés auprès de la FINMA (autorité fédérale de surveillance des marchés financiers), et sont à même de vous proposer les meilleurs contrats pour une prévoyance organisée et une épargne sécurisée.

Avec AssurSuisse, AGISSEZ pour payer moins cher tout en étant bien protégé !