Pour se constituer une épargne

Le Troisième pilier est une épargne individuelle, on l'appelle aussi « compte prévoyance », et il peut être ouvert dans une banque ou une assurance (suivant si l'on a choisi le Troisième pilier A ou le Troisième pilier B), aussi simplement qu'un compte bancaire standard. Le but du système « Troisième pilier » est essentiellement de maintenir son niveau de vie une fois arrivé l'âge de la retraite : la rente du Troisième pilier vient en complément des revenus des Premier et Deuxième piliers.

Épargne individuelle pour augmenter son niveau de vie : capital ou rente viagère

À la différence de l’AVS obligatoire, le système de l’épargne individuelle est facultatif en Suisse, mais il est encouragé par des avantages fiscaux tant au niveau de la Confédération Suisse que des différents cantons. Sachant que la combinaison des rentes des Premier et Deuxième piliers ne peut aboutir au mieux qu’au versement de 60% du salaire au moment de la retraite, la constitution d’un Troisième pilier est un moyen de diminuer le risque et d’augmenter son capital garanti en bénéficiant d’un complément de revenu, et peut-être même en diminuant son impôt.

Le Troisième pilier sous forme de rente viagère permet de bénéficier d’une rente garantie, et ce même lorsque le capital versé est épuisé. Cette rente est aussi un moyen de protéger ses proches, car elle est une forme d’assurance décès : le capital maximum de prévoyance défini ou bien la rente viagère sont versés aux héritiers de l’assuré, et ce, même s’il n’avait pas versé toutes les primes de son vivant.

Important à savoir

Important à savoir

Pour tous les renseignements concernant la rente viagère immédiate ou la rente viagère différée qui peuvent venir compléter votre AVS, consultez votre conseiller AssurSuisse. Il pourra aussi vous donner une estimation en francs des économies réalisées, ainsi que le détail des modalités de versement et de retrait du capital garanti, et déterminer avec vous la solution de prévoyance la plus adaptée à votre situation.

Placement d’argent pour financer un achat immobilier : prêt hypothécaire et nantissement

Acquérir un logement est un investissement colossal pour beaucoup de familles. Il peut être utile de disposer de fonds déblocables pour réaliser cet achat, et c’est justement ce qu’offre le Troisième pilier, dans trois situations bien définies :

  • Achat d’un logement à titre de résidence principale
  • Acquisition de parts dans la propriété d’un logement pour ses propres besoins
  • Remboursement d’un prêt hypothécaire

Le retrait des fonds est encadré par la loi (il faut pouvoir prouver l’achat du bien par acte notarié), et possible uniquement une fois tous les cinq ans. Le conjoint (éventuel) de l’assuré doit donner son consentement écrit à cette opération, et les usages du bien immobilier sont eux aussi strictement définis.

Le Troisième pilier est un placement qui permet d’acheter un bien immobilier par amortissement direct, en utilisant l’argent pour rembourser le prêt hypothécaire, mais il est surtout intéressant lorsqu’il est utilisé en amortissement indirect (ou nantissement). Dans ce cas, il s’agit de mettre l’argent « en gage » auprès de la banque, qui le débloquera seulement à l’échéance du prêt. L’avantage pour l’assuré est que les versements qu’il continue à effectuer sur le compte « Troisième pilier » ainsi mobilisé sont déductibles des impôts. Reste à bien évaluer les différents taux qui interviennent dans les calculs : taux d’imposition et taux de crédit, afin de réaliser l’opération la plus avantageuse en fonction de son revenu et de ses capacités de versement.

Votre expert en Troisième pilier AssurSuisse est disponible pour vous conseiller parmi les différentes solutions d’assurances, et ce suivant vos projets immobiliers et vos besoins en termes de prévoyance. Retrait anticipé du capital ou nantissement, prenez le temps d’effectuer un diagnostic complet de votre situation, en fonction de votre revenu en francs et de vos habitudes de vie.

Avec AssurSuisse, AGISSEZ pour payer moins cher tout en étant bien protégé !

Épargne pour se protéger : Risque Pur et incapacité de gain

La souscription d’un compte épargne de type Troisième pilier auprès d’une compagnie d’assurance suppose la souscription d’une assurance Incapacité de Gain. Elle a pour principal avantage de permettre à l’assuré de bénéficier d’indemnités journalières plus importantes en cas d’accident entraînant une invalidité ou une incapacité à travailler. Le Troisième pilier est un placement qui vient ici en complément des rentes des Premier et Deuxième piliers pour améliorer le niveau de vie et la couverture santé de l’assuré et de sa famille.

Quant à l’assurance Risque Pur, elle se destine à la protection des proches de l’assuré. En cas de décès, un capital garanti sera versé aux personnes nommées dans le contrat. Il existe deux formules pour cette assurance Risque Pur : Constante ou Décroissante, qui toutes deux sont adaptables en fonction de la situation particulière de l’assuré. En fonction de ses besoins et de ses capacités de versement il peut souscrire des compléments tels que le doublement du capital, la libération du paiement des primes, ou bien le versement d’une rente en cas d’incapacité de gains.

Important à savoir

Important à savoir

Plus de la moitié des Suisses possèdent aujourd’hui un Troisième pilier, alors pour comprendre pourquoi ce produit de prévoyance est à ce point plébiscité et populaire, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un professionnel en assurances. AssurSuisse est à même de vous proposer la solution qui vous convient le mieux, après analyse de votre situation. La souscription d’une épargne Troisième pilier vous apportera sécurité et protection optimale, en fonction de vos besoins, à un tarif négocié.

Constituer une Épargne Enfant

Les enfants naissent et grandissent, puis un jour il faut financer leurs études. Le Troisième pilier sous forme d’Épargne Enfant est un système qui permet aux parents de mettre de côté les sommes plus tard nécessaires à l’éducation de leur famille, en combinant les avantages d’un compte épargne classique et ceux du Troisième pilier, avantageux en termes d’impôt.

Ainsi, selon les cantons, les primes d’assurances versées peuvent être déductibles des impôts. En cas de décès des parents, le capital garanti est versé à l’enfant une fois majeur, et en cas d’incapacité des parents (accident ou invalidité) à verser les primes, elles continuent d’être versées par la compagnie d’assurance. Enfin, le taux d’intérêt de cette épargne est souvent le même que celui du Troisième pilier classique.

Pour tout comprendre des avantages liés à l’Épargne Enfant et à la prévoyance vous pouvez solliciter les conseils de votre agent AssurSuisse. Après une étude personnalisée de vos besoins, il saura vous proposer parmi les différentes prestations de plus de cinquante assureurs partenaires la meilleure offre de protection, au prix le plus juste.

Avec AssurSuisse, AGISSEZ pour payer moins cher tout en étant bien protégé !

Pour obtenir des avantages en terme de fiscalité

Le Troisième pilier est une prestation d’épargne garantie. Les deux formats, pilier Lié A ou pilier Libre B, octroient des avantages fiscaux différents. Dans les deux cas l’avantage fiscal est d’autant plus important que le montant du Troisième pilier est élevé, et les cotisations d’assurances sont déductibles des impôts.

Il existe des différences d’imposition entre les piliers A Lié et B Libre.

La fiscalité est différente selon qu’il s’agit d’un Troisième pilier Lié A ou d’un troisième pilier Libre B, et selon les années et les cantons le montant imposable change. Le tableau comparatif ci-dessous en énumère les principales caractéristiques. Cependant il est conseillé de s’adresser à un professionnel du secteur pour comparer les offres et les différentes possibilités d’épargne, en fonction de votre situation.

 Troisième pilier Lié ATroisième pilier Libre B
Les impôts sur le revenuPendant toute la durée du contrat les cotisations sont déductibles jusqu’à un montant de 6826 CHF par an (chiffres année 2019).Les cotisations ne sont déductibles des impôts que dans certains cantons (Genève et Fribourg par exemple) et les montants divergent selon les cantons.
Les impôts sur les intérêts et les excédentsAucune imposition sur les intérêts et les excédents du Troisième pilier.
Les impôts sur le retraitImposé à un taux réduit.Retrait non imposé.
Les impôts sur la fortuneCapital non imposé pendant toute la durée du contrat.Capital imposé suivant valeur de rachat indiquée dans le contrat.

En matière de Troisième pilier et de prévoyance, les conseillers AssurSuisse sont spécialistes. Ils sauront vous guider dans vos choix en prenant en compte les particularités de votre situation personnelle. Face à la complexité et à la diversité des prestations disponibles, sollicitez l’avis d’un expert pour faire le choix le plus pertinent et obtenir une réduction maximum de vos cotisations.